Une tribune pour les luttes

Femmes contre le blocus de Gaza

La délégation de femmes de PACA interdite de se rendre dans la Bande de Gaza a été expulsée d’Égypte ce matin vendredi 7 mars

Article mis en ligne le vendredi 7 mars 2014

La délégation de femmes de PACA auxquelles il a été interdit de se rendre dans la Bande de Gaza (Palestine Occupée) pour y célébrer le 8 mars en solidarité avec les femmes victimes de l’occupation et du blocus israélien a été expulsée d’Egypte ce matin.

Elles arriveront à l’aéroport de Marseille - Marignane
ce vendredi 7 mars dans l’après midi à 18h05
selon les dernières informations qu’elles ont réussi à faire parvenir.

Elles espèrent pouvoir tenir une conférence de presse à leur arrivée.

Délégation PACA Solidaire des Femmes de Palestine CONTRE LE BLOCUS ILLÉGAL DE GAZA


mis en ligne le 5 mars :

« Nous vous appelons à contacter au plus vite les ambassades et consulats d’Egypte dans votre pays afin de leur montrer notre mobilisation et que ces intimidations ne sont pas susceptibles d’altérer notre motivation à nous rendre auprès de nos hôtes de Gaza. »
SURTOUT TELEPHONEZ ET FAXEZ. LES MAILS NE SONT PAS GARANTIS DE FONCTIONNER’

Ambassade de l’Egypte à Paris
Adresse : 56 Avenue d’lena 75116, Paris
Courrier Electronique /
Web : http://www.mfa.gov.eg/ /Paris_Emb
Numéro de Téléphone : (+33) 153678830
Numéro de Fax : (+33) 147230643

La lauréate du prix Nobel de la Paix 1976, Mairead MAGUIRE d’Irlande du Nord, a été détenue et expulsée ce mercredi alors qu’elle tentait d’entrer dans le pays. Elle devait rejoindre la coalition internationale des "Femmes contre le Blocus de Gaza", une délégation d’activistes pacifiques qui doit se rendre dans la bande de Gaza ce jeudi.

Mardi la police de l’aéroport a détenu et expulsé après avoir violemment maltraité Medea Benjamin, une américaine activiste anti-guerre faisant également partie de la délégation et membre de Code Pink. Elle a affirmé à l’AFP que son bras a été cassé par les policiers égyptiens.

suite des infos ici :
https://www.facebook.com/femmescontreleblocusdegaza

reçu ce soir (5 mars) par mail de Christophe :

65 femmes de plusieurs nationalités ont atterri ce jour 5 mars 2014 au CAIRE pour se rendre à GAZA, en provenance de plusieurs aéroports européens. Elles se trouvent actuellement en Zone Internationale car les autorités égyptiennes leur refusent l’accès au territoire égyptien, sans néanmoins leur avoir formellement et légalement signifié un tel refus.

Elles font actuellement un sit-in dans l’aéroport du CAIRE qu’elles entendent poursuivre jusqu’à ce qu’elles soient autorisées à sortir de l’aéroport, leur passage par le CAIRE n’étant qu’une étape obligée de leur voyage vers GAZA.

Dénonçons le gouvernement égyptien qui se rend activement complice de l’occupant et de l’enfermement du peuple palestinien.


5 Février 2014, par Fanny la conteuse (Marseille)

Un collectif de femmes s’est créé à Gaza ! Cette trentaine de femmes a adressé un message international afin que nous nous rendions à Gaza célébrer le 8 mars avec elles. Je ne sais combien nous serons, mais ce que je sais c’est qu’il y aura des femmes extraordinaires comme :

Djamila Bouhired (résistante Algérienne (1954/1962) ou Mairead Maguire, pacifiste irlandaise, prix Nobel de la Paix 1976, qui nous fait l’honneur de se joindre à cette initiative. L’association Pacifiste américaine "CodePink" sera présente aussi !

Et avec le soutien de Susan Abulawa, romancière palestino-américaine, Aminata Traoré, ancienne ministre de la Culture du Mali, Odile Tobner-Biyidi, présidente de Survie, Larissa Sansour, photographe palestino-britannique, Mona Baker, universitaire britannique, Hilary Rose également infatigable militante pour le boycott académique en Grande-Bretagne, Alice Walker, romancière américaine, Cindy Corrie, la mère de Rachel Corrie assassinée par l’armée israélienne en 2003 dans le sud de la bande Gaza, Christine Delphy, auteure féministe française, Lynn Gottlieb, rabbin américaine, Vacy Vlazna, militante pour la paix australienne,

Sans parler de celui de nombreuses associations comme "Femmes Solidaires", "le Comité de Vigilance pour la Démocratie en Tunisie", FrauenWegeNahost, groupe de femmes rhénaniennes qui militent "pour une solution juste des conflits du Moyen Orient ", les Femmes en noir d’Uruguay ou encore "la Voie des Femmes" au Québec.

Retour en haut de la page

Répondre à cet article

Thèmes liés à l'article

Palestine c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 60