Une tribune pour les luttes

CIP-IDF

"N’avoue jamais", un document sonore pour faire face aux contrôles domiciliaires de la CAF

Article mis en ligne le dimanche 8 avril 2012

[1] Et nous avons donc aussi à penser ce fait par delà le guichet qui nous sépare de ceux qui nous font face, eux aussi managés (or Le management tue ! ) et contrôlés, voir cette analyse d’une salariée du Pôle emploi : Pôle Emploi : La violence et l’ennui, cette Lettre ouverte de quelques précaires aux conseillers de Pôle Emploi ainsi que Salariés de la caisse d’allocations familiales, chômeurs, précaires résistons à l’entreprise CAF ! .

[2] Ce que l’on ne dit pas : Économie du non-recours : 1 650 000 pauvres boudent le RSA

[3] Voir par exemple : « Absurdité », « torture morale », une enquête sur le RSA à Paris

[4] Les désirs ne chôment pas - Choming-out

Zapper le suivi mensuel de Police emploi, c’est possible : Pôle emploi : déjouer les convocs pour « entretien téléphonique », les radiations, le suivi... ; agir collectivement, c’est nécessaire : Pôle emploi : Radiation et indû annulés par l’action collective Porte d’Auteuil ; Pourquoi occuper les Pôles emploi ? MCPL - Rennes.

Lutter collectivement et gagner contre la CAF, c’est possible : CAF Nationale : 8 cars de CRS, 10 policiers en civil (im)mobilisés, 2000 euros de "trop perçu" RMi récupérés Et ne vous affolez pas, la police ne vient pas à chaque fois, et parfois ils repartent, constatant que se défendre pour obtenir son dû n’est pas toujours un prétexte suffisant pour une intervention. Souvent il suffit de se faire accompagner par la personne de son choix, de ne pas lâcher l’affaire.

Gagner des procédures juridiques contre ces institutions c’est possible :
Jurisprudence : Pôle Emploi enfin condamné pour insuffisance d’information
Emploi discontinu : victoire judiciaire pour - et contre - la sécurité sociale

Ni dette, ni culpabilité, ni honte, s’organiser !

-->

http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=6131

jeudi 5 avril 2012

Contrôles CAF, n’avoue jamais.

Télécharger le fichier : Contrôles CAF, n’avoue jamais http://www.cip-idf.org/IMG/mp3/n_av....

Inviter à une écoute collective de « N’avoue jamais » peut constituer une bonne introduction à des échanges sur ces enjeux, notamment en vue d’enquêter, de s’organiser et d’agir sur ce terrain.
N’hésitez pas à en faire usage !

Ils cherchent à nous enfermer dans la peur et l’isolement, nous avons à inventer de nouvelles formes de lutte et de solidarité !

Nous sommes des millions d’« assistés » à dépendre, pour nos revenus, le logement, bref, pour vivre, des institutions sociales [1] ; des millions à être considérés par la CAF, Pôle-Emploi, ou la Sécu, comme des fraudeurs en puissance, des mauvais pauvres à rééduquer [2], et à ce titre, contraints de nous soumettre à des contrôles, des humiliations, à l’arbitraire [3], pour conserver nos maigres allocations.

Au chômage comme dans l’emploi, la culpabilisation, la peur de se faire radier ou virer tend à neutraliser toute défense collective. Pour s’opposer à cette politique, le collectif de chômeurs et précaires des CAFards de Montreuil a réalisé un guide pratique sur les contrôles domiciliaires de la CAF. Il donne des billes pour se débrouiller face aux contrôleurs et invite à ne pas le faire seul, isolé, mais collectivement. Merci donc de faire connaître ce guide aux allocataires de la CAF de votre connaissance : Face aux contrôles domiciliaires de la CAF http://www.cip-idf.org/article.php3...

Les CAFards proposent un rendez-vous mensuel pour échanger les expériences, débrouiller ensemble des dossiers litigieux, s’organiser pour partager les moyens de se défendre et affirmer d’autres valeurs que celles du travail et du mérite, d’autres désirs [4] que ceux que cette société veut nous faire intérioriser.
C’est le 1er vendredi de chaque mois, de 16h30 à 19h30, au Rémouleur, 106 rue Victor Hugo, Bagnolet, Métro Robespierre ou Gallieni.
Contact à distance : cafardsdemontreuil@riseup.net
Blog : https://cafard93.wordpress.com/



Notes :

[1] Et nous avons donc aussi à penser ce fait par delà le guichet qui nous sépare de ceux qui nous font face, eux aussi managés (or Le management tue ! ) et contrôlés, voir cette analyse d’une salariée du Pôle emploi : Pôle Emploi : La violence et l’ennui, cette Lettre ouverte de quelques précaires aux conseillers de Pôle Emploi ainsi que Salariés de la caisse d’allocations familiales, chômeurs, précaires résistons à l’entreprise CAF ! .

[2] Ce que l’on ne dit pas : Économie du non-recours : 1 650 000 pauvres boudent le RSA

[3] Voir par exemple : « Absurdité », « torture morale », une enquête sur le RSA à Paris

[4] Les désirs ne chôment pas - Choming-out

Zapper le suivi mensuel de Police emploi, c’est possible : Pôle emploi : déjouer les convocs pour « entretien téléphonique », les radiations, le suivi... ; agir collectivement, c’est nécessaire : Pôle emploi : Radiation et indû annulés par l’action collective Porte d’Auteuil ; Pourquoi occuper les Pôles emploi ? MCPL - Rennes.

Lutter collectivement et gagner contre la CAF, c’est possible : CAF Nationale : 8 cars de CRS, 10 policiers en civil (im)mobilisés, 2000 euros de "trop perçu" RMi récupérés Et ne vous affolez pas, la police ne vient pas à chaque fois, et parfois ils repartent, constatant que se défendre pour obtenir son dû n’est pas toujours un prétexte suffisant pour une intervention. Souvent il suffit de se faire accompagner par la personne de son choix, de ne pas lâcher l’affaire.

Gagner des procédures juridiques contre ces institutions c’est possible :
Jurisprudence : Pôle Emploi enfin condamné pour insuffisance d’information
Emploi discontinu : victoire judiciaire pour - et contre - la sécurité sociale

Ni dette, ni culpabilité, ni honte, s’organiser !

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Ecoute c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 90