Une tribune pour les luttes

Angleterre - émeutes 1981-2011 : bis repetita ?

agence IM’média

Article mis en ligne le vendredi 19 août 2011

Les émeutes qui viennent d’éclater en ce mois d’août 2011 à Tottenham à Londres, et qui se répandent, ne manquent pas d’évoquer celles qui ont secoué l’Angleterre en 1981 et en 1985.

En 1991, l’agence IM’média a réalisé avec Migrant Media (Londres) BRITAIN’S BLACK LEGACY, un film qui revient sur l’histoire des luttes en Angleterre des Noirs, Caribéens ou Indo-Pakistanais, depuis les émeutes raciales de 1958 à Notting Hill jusqu’à l’institutionnalisation du Carnaval, désormais considéré comme le plus grand rassemblement de rue annuel en Europe, qui se tient chaque année le dernier week-end d’août.

Ce film évoque aussi les émeutes de 1985 à Tottenham déjà, suite à la mort de Cynthia Jarret, une mère de famille noire, lors d’une descente de police...

Deux séquences de BRITAIN’S BLACK LEGACY sont désormais disponibles sur You Tube :
- Britain’s Black Legacy - Welcome to Brixton :
www.youtube.com/watch?v=Kp7xk6xnJ7o

- Southall 70s - " Self-defence is no offence !" :
www.youtube.com/watch?v=_XlwsmnATbU

« Welcome to Brixton »
Linton Kwesi Johnson (LKJ ) déambule sur une "frontline" qui a été pas mal remodelée. La situation s’est-elle pour autant améliorée pour les Noirs ? Même les nouvelles classes moyennes noires récemment installées, à l’instar de l’hebdomadaire The Black Voice, en doutent.
« La lutte continue », répond sobrement LKJ. Le dub-poet participe à de nombreuses initiatives politiques et culturelles au cours desquelles il fait notamment revivre, à travers textes et interventions, les temps forts des mobilisations noires, du New Cross Massacre (13 enfants tués lors d’une fête par un incendie criminel le 18 janvier 1981) au Black People’s Day of Action qui rassemble 20 000 personnes pour une grande Marche le 2 mars 1981.
LKJ récuse nationalisme étroit et repli sur le micro-local, envisageant, pour lui-même et ses enfants, un avenir de Noirs européens engagés pour l’égalité raciale et la justice sociale

Southall (Londres ) années 70 : « Self-defence is no offence »
Dans les années 50 - 60, les habitants indo-pakistanais de Southall (ouest de Londres) subissent le racisme des associations de locataires anglais - dont beaucoup rejoindront le National Front -, et plus tard la violence directe des skinheads d’extrême-droite. Face à la passivité de la police et de la justice, ils décident de s’auto-organiser et de se défendre collectivement.
Suresh Grover du Southall Monitoring Group raconte la lutte de sa génération, notamment dans les années 1970, pour libérer les rues de toute emprise raciste. D’autres quartiers, comme à Newham ou à Bradford, initient des actions similaires, qui s’inscriront dans la mémoire collective et donneront naissance à une dynamique de monitoring des violences et discriminations racistes à travers le pays

Ces séquences également disponibles sur la page de l’agence IM’média sur Dailymotion :
www.dailymotion.com/Agence_Im-media...

- « Welcome to Brixton » :
http://www.dailymotion.com/Agence_I...

- Southall ( Londres ) années 70 - « Self-defence is no offence » :
www.dailymotion.com/video/x9cwl8_so...

BRITAIN’S BLACK LEGACY est disponible en DVD ( film 45 mn )

Contact : agence.immedia chez free.fr

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Vidéos c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 75