Une tribune pour les luttes

Quand Sarkozy bidonne une visite d’usine, aucune tête ne dépasse !

Article mis en ligne le dimanche 6 septembre 2009

Voir l’article avec les liens et les vidéos sur le blog "Les mots ont un sens" :

http://www.lesmotsontunsens.com/sar...

6 septembre 2009 00:27, Les mots ont un sens, par Napakatbra

Nouvel épisode dans la saga des interventions médiatiques bidonnées. Après Luc Chatel, Brice Hortefeux et Fadela Amara, c’est Nicolas Sarkozy qui s’illustre lors de la visite d’une usine Faurecia. Les ouvriers, venus d’autres fabriques, étaient triés en fonction de... leur taille, pour ne pas faire d’ombre au chef de l’Etat.

Sarkozy bidonne une visite d’usine FAURECIA

Jeudi, Nicolas Sarkozy faisait son premier déplacement de la saison en province, à Caligny, dans l’Orne. Comme à l’accoutumée, il a visité sur les chapeaux de roues une usine remplie d’ouvriers en blouse blanche et inquiets pour leur avenir. Forcément, ils travaillent dans un secteur difficile, l’automobile, au sein du groupe Faurecia qui licencie à tour de bras - 1200 emplois supprimés entre 2009 et 2011, bien que l’entreprise bénéficie de 25 millions d’euros d’aides publiques.


Alice au pays des merveilles

Comme à l’accoutumée, les services de sécurité du président avaient bouclé tous les accès. Comme à l’accoutumée, les services de communication du président avaient soigneusement sélectionné les participants. Résultat : de belles images, des discussions chaleureuses avec les travailleurs, des serrages de pinces à la pelle et, surtout, aucun pétage de durite. Le tout dans une ambiance sympathique et courtoise, presque guillerette. De la belle ouvrage qui a rejailli tel quel dans les médias... en France.

Aucune tête ne doit dépasser !

Parce qu’en Belgique, la RTBF s’est autorisée un rapide détour en coulisses. En réalité, des salariés-figurants volontaires étaient venus d’autres usines pour la photo. Et, pour gagner le droit de monter sur l’estrade pendant le discours du Chef, les bouche-trous étaient sélectionnés... sur leur taille ! Pour qu’aucune tête ne dépasse. "Nicolas Sarkozy ne veut désormais voir qu’une seule tête, ça fait de belles images mais pas sûr que les Français soient dupes" conclut le reportage. Pas sûr, mais ça reste probable...

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

France c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 565

fRance / Libertés fondamentales c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 730